Comment les responsables mettent à profit le potentiel des nomades numériques

Deux rêves d’un coup: un travail agréable, bien payé et se réveiller au bord de la mer – les nomades numériques vivent leur rêve et estiment même être plus productifs. Les entreprises ont-elles intérêt à collaborer avec des nomades numériques? Roman Probst, directeur de MARKETING-Probst GmbH, a lui-même été nomade analogique, avant d’endosser le rôle d’entrepreneur, responsable de 600 collaborateurs freelance.

Les nomades numériques sont des entrepreneurs ou employés travaillant pour des clients ou un employeur sans attaches géographiques, en recourant aux technologies numériques. Lorenz Ramseyer, président de l’association des nomades numériques en Suisse «Verein Digitale Nomaden Schweiz» pense, sur la base d’une estimation approximative, qu’il existe aujourd’hui près d’un millier de nomades numériques possédant le passeport suisse.

En tant que chef, je dois plutôt adopter un style de conduite délégataire ou participatif, pour que mes collaborateurs puissent pleinement s’épanouir.

Pourquoi des nomades?

Les jeunes gens attachent-ils de nos jours une plus grande importance au vécu, à la liberté et à l’individualité? J’aimerais vous raconter une anecdote à ce sujet: en tant que guide de voyage pour le compte d’Hotelplan, j’ai moi-même été nomade analogique durant sept ans. J’adorais mon travail, car il me permettait de satisfaire mon désir ardent de découvrir le monde et d’entrer en contact avec différentes personnes et différentes cultures. J’avais la liberté de vivre comme bon me semblait.

On estime aujourd’hui qu’il existe environ un millier de nomades numériques possédant le passeport suisse.

Comment les entreprises peuvent-elles exploiter le potentiel de ces nomades?

Jusqu’à la vente de mon agence de traduction, j’ai souvent profité des nomades numériques. Si par exemple un mandat me parvenait juste avant la fermeture des bureaux, je pouvais le transmettre à un traducteur situé dans un autre fuseau horaire. Avec la cherté du franc suisse, le niveau des salaires est plus élevé, une autre composante à ne pas négliger. Le collaborateur peut réduire son temps de travail et dispose de plus de temps pour vivre. L’entreprise, quant à elle, réalise des économies de salaires. En tant qu’employeur j’ai moi-même souvent constaté que la plupart des collaborateurs sont reconnaissants de bénéficier d’une telle opportunité, et que celle-ci accroît leur loyauté envers l’entreprise. Cela favorise la pensée entrepreneuriale, le pragmatisme et les approches créatives de résolution des problèmes par les collaborateurs. Par ailleurs, les employeurs ayant recours aux nomades numériques favorisent la diversité et l’intégration au sein de leur entreprise, grâce au respect des différentes cultures.

Comment les chefs peuvent-ils influencer le travail des nomades numériques?

C’est un peu comme lors d’un vol en avion: le décollage et l’atterrissage sont particulièrement importants et cela passe par le choix des collaborateurs appropriés. Des préliminaires avant le début du travail: briefing approfondi et structuré ou atelier assorti d’exemples de cas susceptibles de se reproduire, jeux de rôles, un cours de gestion, la confiance. Pour clôturer le travail: une conclusion accompagnée d’un débriefing complet.

La plupart des collaborateurs sont reconnaissants de bénéficier d’une telle opportunité, et celle-ci accroît leur loyauté envers l’entreprise

La numérisation: chance ou menace?

La prise de rendez-vous numérique via simplybook.me ainsi que la communication via Skype permettent une collaboration aussi étroite que si les collaborateurs se trouvaient dans la pièce d’à côté. La question est de savoir s’il s’agit d’un avantage car, selon mon expérience, les collaborateurs autonomes souhaitent réaliser leurs mandats de A à Z. En tant que chef, je dois par conséquent adopter un style de conduite délégataire ou participatif, pour que mes collaborateurs puissent pleinement s’épanouir.

Les 7 principales attentes d’un chef envers les nomades numériques

  • Qualité du travail réalisé, capacité à gérer la critique dans le cadre des corrections
  • Temps de réponse rapide, afin que l’employeur puisse immédiatement faire suivre le mandat ailleurs en cas de besoin
  • Prix fixes/clairs, rendant la collaboration plus aisée et plus confortable
  • Bonne disponibilité/souplesse des ressources eu égard à la disponibilité en cas de mandats de grande envergure
  • Respect des délais
  • Comportement fiable et loyal envers l’employeur
  • Décompte horaire intègre

Les 7 principales attentes des nomades numériques envers leur chef

  • Gestion orientée vers les résultats
  • Autonomie et liberté d’action dans le cadre de la réalisation des tâches
  • Joignabilité clairement définie, respect du décalage horaire
  • Règles de collaboration claires
  • Confiance solide envers tous les acteurs, spécialement vis-à-vis du supérieur direct
  • Bonne gestion des connaissances, par exemple au moyen d’outils comme Slack ou Trello
  • Briefing complet, (dé)briefing structuré

Roman Probst