,

Inspiration

Pour être un leader, il faut se connaître soi-même

Comment perçois-je ma mission de direction? Pour optimiser ses compétences de leader, il faut commencer par être honnête avec soi-même.

Comment faire en sorte qu’un leader se demande s’il est fait pour diriger, et comment peut-il diriger? Ce type de réflexion sur soi est essentiel, et s’il arrive trop tard, des difficultés majeures peuvent survenir. En effet, la manière dont un cadre perçoit sa mission est étroitement liée avec ses traits de personnalité, et fait partie des réflexions stratégiques essentielles dans la pratique quotidienne, notamment lorsque l’attitude se traduit en actes chaque jour.

«Connais-toi toi-même» est un processus qui exige de mobiliser son attention. L’authenticité et la responsabilité personnelle existent lorsque l’on est cohérent avec sa propre personne. En prenant conscience de la diversité des caractéristiques et compétences propres au leadership, les dirigeants peuvent parvenir à des décisions efficaces.

En effet, les raisons de leurs actions se ressentent dans leur travail quotidien et s’incarnent dans les moteurs de leurs performances, de leur pouvoir et de leurs affinités. La présence de ces moteurs et leur proportion dans la personnalité d’un dirigeant influencent sa façon d’assumer sa position et s’illustrent à différents égards sur la collaboration dans une organisation.

Le processus récurrent qui consiste à se découvrir de nouveaux traits de personnalité, à réfléchir sur ses propres actions, ainsi qu’aux interactions au sein d’une communauté sociale agit comme un engrenage. Plus un dirigeant prend de recul sur ses propres «mécanismes», plus il peut comprendre son comportement. »

Julius Hargitai | Texte
Coach en management et consultant. Conférencier et essayiste sur les thèmes du développement personnel, de la santé émotionnelle et mentale dans les postes de direction. Texte intégral sur www.hhmc.ch/post/selbsterkenntnis