,

Le mot de la fin

L’authenticité, c’est connaître ses propres faiblesses

A vrai dire, je ne suis pas fait pour diriger. Je suis journaliste.

Mon travail consiste à critiquer le pouvoir, et non pas à l’exercer. Je ne suis pas chef parce que je trouve ça très stimulant d’être chef. Je n’ai ni le talent pour cela, ni la formation, ni un intérêt marqué pour diriger. Je ne peux donc pas vraiment donner de conseils pour un leadership authentique. Je peux simplement raconter pourquoi je fais ce que je fais.

Je suis convaincu que le journal «Republik» est nécessaire. Pour l’avenir du journalisme dans ce pays. Pour les lecteurs et les citoyens qui ont besoin d’informations raisonnables pour prendre des décisions raisonnables. Pour la survie de la démocratie. Et pour moi aussi.

Le journalisme est bien plus ancré dans la crise que ne le pensent la majorité des gens. C’est douloureux. Je trouve cela dangereux. C’est pourquoi j’ai cofondé «Republik». C’est tout ce que j’ai à dire sur moi en tant que dirigeant authentique. Ce qui m’importe, c’est le sujet. La mission. Le contenu. La passion et les performances.

Pour une entreprise, il est crucial que les postes de direction soient occupés par des personnes capables de communiquer clairement, d’être patientes, de parler et de s’organiser. Mais ce qui est plus important que tout, c’est d’être passionné par son travail. Comme je suis loin d’être parfait dans les disciplines de direction classiques, c’est parfois fatigant pour mon équipe. Et de temps en temps pour moi aussi.

Mais bon: personne ne travaille chez «Republik» pour le prestige ou le confort. Mais parce que c’est important. Pour moi, un leadership authentique n’émane pas de personnes isolées. L’authenticité implique aussi de connaître ses propres faiblesses. En d’autres termes: il vous faut une bonne équipe. Et «Republik» a une bonne équipe.

Christof Moser | Textes Cofondateur et rédacteur en chef du magazine suisse indépendant et sans publicité «Republik», lancé en 2018 grâce au plus important crowdfunding de l’histoire des médias. www.republik.ch