,

«Le football préserve et transmet des valeurs»

Dans la vie de l’architecte Marco Baroni, tout ou presque tourne autour du football. Ce membre  du Comité ASC s’engage professionnellement et dans son temps libre en faveur du sport, dont il estime qu’il joue un important rôle social. 

Qu’est-ce qui te distingue des autres? 
En dépit de ma nature plutôt calme, pensive et patiente, j’aime rester créatif, toujours dans le but d’exploiter  au mieux les possibilités qui s’offrent à moi. Au fil du temps, beaucoup d’opportunités se sont présentées  à moi que j’ai abordées comme des défis à relever. 

Pour quelles causes t’engages-tu à titre bénévole? 
Depuis toujours, pour le football amateur. Il prend de plus en plus d’importance et offre à des générations entières de jeunes, grâce au travail de très nombreux bénévoles enthousiastes, une activité de loisir judicieuse qui leur permet d’évoluer et de grandir. 

Quelle est ta motivation dans la vie?
J’ai pris le parti de m’engager spécifiquement dans  la construction d’installations sportives, car le sport m’accompagne depuis toujours. Né dans le canton de St-Gall, j’y ai également grandi, avant de m’installer – après un court séjour académique à l’étranger – au Tessin où j’ai terminé mes études d’architecte. La passion du football m’a toujours accompagné et j’ai finalement trouvé une possibilité d’associer le sport à mon travail: aujourd’hui, je m’occupe principalement  d’installations sportives.

Comment et sur quels sujets cette activité  t’a-t-elle influencé?Même si nous vivons une époque marquée par le stress et l’individualisme, je vois dans le sport une force qui aide à préserver et transmettre les valeurs existantes.  J’ai moi-même grandi grâce aux expériences que j’ai faites sur le terrain en tant qu’entraîneur.

Qu’est-ce qui te fait avancer dans la vie?
Je suis une personne curieuse qui se sent surtout attirée par tout ce qui me permet de découvrir de nouvelles techniques, d’autres réalités ou la perspective de  nouveaux objectifs. J’aime rencontrer de nouvelles personnes et m’enrichir en discutant avec elles.  J’aime bien sûr aussi me retrouver en famille.

Que peux-tu faire pour aider les autres?
En tant que personne altruiste et faisant preuve d’empathie, j’aime voir les gens heureux. Sur le plan professionnel et sportif, changer de perspective m’aide à aborder les choses de manière positive et à trouver  les bonnes solutions

Quel est ton plus grand espoir pour l’avenir? 
En premier lieu, je mettrais bien sûr ma santé et celle de mes proches; en tant que membre du Comité central de l’ASC, j’aimerais pouvoir faire valoir mes idées pour le renforcement des postes dirigeants dans les petites et moyennes entreprises. Dans mon rôle de président de la Commission des terrains de jeu de l’ASF, je souhaite poursuivre le travail de mon prédécesseur en y apportant une touche innovante et en mettant mon enthousiasme et mon expérience au service de la jeunesse et du football amateur. 

Quel rôle joue le bénévolat dans ce type d’activité? 
Pour pouvoir aider la société, nous devons faire en sorte que le bénévolat ne soit pas un luxe, mais qu’il soit  plutôt perçu par tous comme l’occasion d’ouvrir de nouvelles perspectives, et ce même pour les personnes qui ne disposent pas de ressources temporelles et  matérielles infinies. »


Marco Maria Baroni | Architecte
Possède depuis 20 ans son propre bureau d’architecture. Au printemps 2019, Marco Maria Baroni a été élu pour la région italophone à la direction stratégique de l’Association suisse des cadres (ASC) et nommé, la même année, président de la Commission des terrains de jeu de l’Association suisse de football (ASF).


Envie de devenir ambassadeur/-drice ASC? Détails sur: cadres.ch/ambassadeur-asc/