Inside ASC

Le leadership, entre tradition et storytelling

Plus de 150 membres de l’ASC ont expliqué le rôle que joue le storytelling pour les entreprises à l’occasion du LeaderCircle à Zurich.

Les dirigeants ne sont pas les seuls à avoir besoin de raconter une histoire percutante pour renvoyer une bonne image d’eux-mêmes. Les entreprises aussi doivent se présenter sous leur meilleur jour et progresser dans le respect de leurs valeurs. Dans son discours d’ouverture, Franziska Vonaesch, coauteure du guide Beobachter «Storytelling für KMU» (non traduit en français), explique comment les petites entreprises adoptant une approche professionnelle peuvent elles aussi attirer l’attention.

Daniel Bloch, des Chocolats Camille Bloch, a captivé le public lors de son échange avec le rédacteur en chef de la «Handelszeitung», Stefan Barmettler, en racontant comment le fabricant du célèbre Ragusa a su moderniser sa gamme et son offre de produits. Carla Jane Kaufmann, née dans une famille d’entrepreneurs et qui a acheté sa première entreprise à 30 ans, est actuellement en tournée dans toute la Suisse avec le «Nachfolgebus». Elle associe ainsi l’impact des réseaux sociaux à l’efficacité de la présence physique. L’expert en communication Christoph Richterich conseille des entreprises renommées et retient les expériences qui pourront servir d’exemples pour illustrer l’essentiel du storytelling en tant que stratégie marketing.

Les participants se sont accordés sur un point: l’humour va de pair avec le storytelling. Si l’on est capable d’autodérision, on peut également communiquer sur des sujets difficiles avec une certaine légèreté.

Ne manquez pas le 43e LeaderCircle le 17 juin 2019!

Jürg Eggenberger (Association suisse des cadres, ASC)

André Hagenbuch (aha coach GmbH) et Jacinda Sroka (Training & Coaching für Profil und Stimme, en français Formation et coaching en posture et voix)

Stefan Barmettler («Handelszeitung») et Christoph Richterich (Richterich & Partner AG)

Stefan Barmettler (Handelszeitung), Christoph Richterich (Richterich & Partner AG), Carla Kaufmann et Daniel Bloch (Chocolats Camille Bloch SA)