Gegenüberstellung

01. Quel est l’aménagement idéal d’un lieu de travail?

Ilona Schönle: dans l’idéal, il faut une symbiose entre fonction, inspiration, individualité et identification. Un poste de travail doit soutenir les collaborateurs dans l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes, les inciter à approfondir la réflexion et à être créatifs, être un lieu de rencontre pour des interactions, tout en offrant des possibilités de régénération et de retraite. Il devrait donc s’adapter en souplesse aux différentes exigences des tâches des collaborateurs et à leurs besoins individuels. Le poste de travail idéal requiert une analyse exacte des besoins, suivie d’une planification sur mesure.

Thomas Dienes: l’une des tendances actuelles les plus remarquables est la numérisation dans tous les domaines de notre existence. Cette évolution entraînera une optimisation du travail dans les bureaux comme dans la production et donc un changement profond de notre façon de travailler et des exigences auxquelles nous sommes confrontés. Malgré tous ces changements, il n’en demeure pas moins qu’il faut offrir un cadre adapté à des personnes de toutes générations. En plus des aspects fonctionnels ou destinés à faciliter le travail, il sera de plus en plus important de créer des lieux de travail agréables pour les gens. La grande qualité de l’espace visuel et palpable et de ses équipements restera un élément essentiel d’un univers de travail adapté aux personnes, pour qu’elles puissent continuer à exercer leur travail avec enthousiasme à l’avenir.

02. Comment se présente le concept de bureaux du futur?

Ilona Schönle: le mot clé en la matière est certainement la flexibilité. La numérisation exige des entreprises et des personnes une adaptation parfois radicale, voire une réinvention. Les espaces de bureaux deviennent plus perméables et ouverts. Les zones de travail partagées (shared spaces) sont utilisées par les propres collaborateurs, mais aussi par des personnes externes et des clients ou pour le coworking. Les postes de travail individuels se transforment en univers de travail offrant de la place pour une co-création et un travail créatif. La technique jouera en principe un rôle de plus en plus important. Car la mobilité croissante et la flexibilité des modèles de travail requièrent une assistance technique appropriée. Lorsque la personne n’est plus retenue par un câble, l’environnement de travail se transforme en «terrain de jeu».

Thomas Dienes: sur le lieu de travail, on note un besoin croissant d’offres de qualité diverse afin de répondre aux différents types d’activités et d’exigences qui se succèdent à un rythme rapide. Une définition appropriée et le bon équilibre de ces offres donnent naissance à un concept de bureaux adapté à une entreprise spécifique, à un moment donné. Les systèmes modulaires et flexibles dans les bâtiments, équipements et infrastructures sont nettement supérieurs aux solutions personnalisées pour concrétiser les changements nécessaires et parfois difficilement prévisibles, à un rythme de plus en plus rapide.

03. Design versus fonctionnalité – qu’est-ce qui est prioritaire lors de l’aménagement du poste de travail?

Ilona Schönle: les nouveaux univers de travail tels que nous les connaissons chez Witzig The Office Company concilient parfaitement ces deux exigences. Un bon design est fonctionnel et esthétique. Un environnement de travail a beau être fonctionnel, si les collaborateurs ne s’y sentent pas bien, la productivité en pâtit. Le poste de travail doit être au service de la santé physique et mentale des collaborateurs et leur permettre d’accomplir leur travail sans stress. Les principes esthétiques sont une composante importante d’une culture d’entreprise globale et définissent la vision interne et externe de l’organisation. Et lorsque les cadres interagissent avec leurs équipes dans des bureaux en open space au lieu de s’enfermer dans des bureaux individuels, ils témoignent d’une culture de travail crédible, fondée sur l’estime, qui joue le rôle de repère identitaire fort.

Thomas Dienes: il faut replacer la question d’une bonne conception du lieu et du poste de travail dans le contexte des changements de l’environnement et du souhait des collaborateurs de disposer de points d’ancrage et de lieux où il se sentent bien. USM prend clairement position à ce sujet: elle adhère depuis toujours à l’idée d’un univers fonctionnel, axé sur le design. Les systèmes modulaires peuvent offrir des solutions qui soutiennent parfaitement l’organisation de l’environnement de travail et s’adaptent sans cesse à l’évolution des exigences des collaborateurs et aux priorités globales d’une entreprise. Produire des solutions variées et spécifiques, les doter de produits fonctionnels mais aussi axés sur le design et pouvoir les adapter régulièrement: telle est la réponse pour l’avenir.

Ilona Schönle, Communication d’entreprise, Witzig The Office Company SA

Dr. Thomas Dienes, Directeur chez USM U. Schärer Söhne SA