,

Editorial

Dirigeants authentiques

Chers lecteurs, chères lectrices, Les dirigeants et les entrepreneurs doivent convaincre par leur présentation et leurs compétences. Pourtant, de plus en plus de tricheurs arrivent au sommet. De nombreuses entreprises ne sont pas dirigées par des leaders, mais par des personnes qui jouent un rôle et par des bureaucrates anonymes.    

Pour les dirigeants, l’authenticité n’est pas un simple moyen d’arriver au succès, elle en est la clé. Mais que signifie l’authenticité? Crédibilité, fiabilité, objectivité, intégrité, sincérité, modestie et exemplarité: voici quelques pierres qui forment la grande mosaïque de l’authenticité. Cette mosaïque peut se fissurer sous la pression des pairs ou la manipulation par exemple.

Cependant, la condition de base est que l’être et le paraître s’accordent autant que possible. En règle générale, les personnes authentiques ont un abord sincère, naturel, ouvert et détendu. Une personne authentique incarne la fidélité: la fidélité à soi-même, à ses forces et à ses faiblesses. Elle est en harmonie avec elle-même, et son environnement le ressent également.

Que faut-il pour être un leader authentique? Un leader qui peut avoir confiance en ce qu’il est et en ses valeurs, un leader qui inspire réellement les gens à obtenir des résultats exceptionnels? Ceux qui réussissent s’imposent par leur profil bien défini. Avec leur charisme authentique et incomparable, ils captivent les foules et inspirent leurs semblables. Les entrepreneurs et les patrons sont souvent perçus comme «plus authentiques» que les managers. Mais comment y parviennent-ils? Il existe des comportements utiles: être soi-même, ne pas adopter un rôle, ne pas se mettre en scène et agir en accord avec ses valeurs éthiques personnelles. Exprimer ses pensées, ses émotions, ses convictions et ses besoins, et ne pas prendre de décisions à la va-vite.

De vastes travaux de recherches analysent les manières d’acquérir de l’authenticité pour des postes de direction, de la façonner et de l’utiliser, tout en étant capable de faire face aux tensions intrinsèques et inévitables pour une leadership réussi. Dans ce contexte, de plus en plus d’ouvrages et d’articles de magazines se consacrent également à cette question: «Peut-on apprendre l’authenticité?» Et la réponse est un grand oui. Dans cette édition de LEADER, nous allons entrer dans le vif du sujet.

Thomas Weibel Président de l’association ASC