Les outils du leadership de l’avenir

Codécision, modestie et conscience de la qualité font la réussite du style de leadership suisse. La propension aux risques et l’enthousiasme sont en revanche moins présents. Pourtant, ils revêtiront une plus grande importance à l’avenir.

L’année de son 125e anniversaire, l’ASC a lancé une campagne de promotion du leadership à la suisse: «Leadership – the Swiss Way». Selon elle, la réussite de la Suisse témoigne également de la réussite de son style d’encadrement. Ce projet s’articule autour de portraits et d’interviews vidéo de 24 personnalités du leadership, disponibles sur www.swissleaders.org. Le contenu des interviews a été analysé par le département de recherche de la Haute école spécialisée Kalaidos.

Valeurs du leadership à la suisse
Les catégories suivantes de qualités du leadership suisse ont été identifiées:
Démocratie: En Suisse, le monde politique recherche des solutions selon une approche ascendante («bottom-up»), collective et visant le consensus. Les valeurs suisses traditionnelles, telles que la concordance ou le principe de la collégialité, dépassent le champ politique et sont également présentes dans les entreprises.
Ouverture: L’économie bénéficie de la culture typiquement suisse de l’ouverture vis-à-vis des autres opinions, cultures, religions et nationalités.
Egalité de traitement: Nous prônons la confiance mutuelle. Les Suisses ne sont pas autoritaires, mais tournés vers la communauté et respectueux.
Confiance: La collaboration entre les dirigeants suisses et leurs salariés repose principalement sur la confiance.
Modestie: Les dirigeants suisses font preuve de modestie et ne se placent pas sur le devant de la scène.
Qualité: La Suisse est ponctuelle, précise et fiable. C’est précisément ce qui qualifie la longue tradition qui a réussi à son industrie.

C’est en se basant sur ces éléments que la Haute école spécialisée Kalaidos a mis au point, en collaboration avec l’ASC, un sondage auquel ont participé 449 personnes. L’objectif était de savoir quelles caractéristiques de leadership étaient «typiquement suisses» et quelles caractéristiques devaient être plus importantes à l’avenir.

Conclusion: la flexibilité, l’enthousiasme, la propension au risque, l’esprit d’équipe et l’estime réciproque seront les qualités les plus demandées à l’avenir. Ce qui est surprenant, c’est que parmi ces qualités, seule l’estime réciproque fait partie des cinq valeurs typiquement suisses à l’heure actuelle. Plus inquiétant: la «propension au risque» et l’«enthousiasme» occupent respectivement la deuxième et la quatrième place du classement des «valeurs suisses» en partant de la fin. Les trois premières valeurs suisses, à savoir la conscience de la qualité, la loyauté et l’orientation vers la performance, sont considérées comme marginales pour le leadership à l’avenir par les participants au sondage.

Le courage de développer de nouvelles compétences
Les cadres suisses doivent remettre en question leur vision du leadership et leur style de direction, et accorder plus d’importance aux valeurs moins typiquement suisses telles que la flexibilité, l’enthousiasme et la propension au risque. Mais il convient également d’identifier et de renouveler les qualités éprouvées dont la Suisse dispose. Pour ce faire, il serait judicieux d’engager une discussion pour déterminer quelles seront les valeurs fondamentales du bon leadership en Suisse à l’avenir. Objectif: préserver nos atouts et changer ce qui pourrait nous poser problème à l’avenir.

Jürg Eggenberger
Directeur de l’Association des cadres (ASC)