Résultat de l’enquête sur le leadership des mois d’été

Braucht es eine Ausbildung, um ein Leader zu werden? «Eher nein. Man muss die Fähigkeit haben, die Stärken einer Person zu identifizieren und das Beste davon herauszuholen, damit es sich in der Arbeit entfalten kann.”

Êtes-vous d’accord?

Vous trouverez ci-dessous les résultats du sondage du mois d’été.

 

 

Machen Sie jetzt an der aktuellen Umfrage des Monats mit!

Enquête du mois

Une fois par mois vous pouvez vous prononcer sur une thèse relative au leadership: Qu’est-ce qui distingue le leadership en Suisse? Qu’est-ce qui est nécessaire pour le rendre durable et pour positionner la Suisse en tant que pays innovant offrant de nombreuses opportunités?

Participez maintenant à notre enquête en cours.

Retrouvez isi les résultats à notre enquête du mois octobre.

Retrouvez ici les résultats à notre enquête des mois d’été.

Retrouvez ici les résultats à notre enquête des mois de juin/juillet.

Retrouvez ici les résultats à notre enquête du mois de mai.

Retrouvez ici les résultats à notre enquête du mois de avril.

Retrouvez ici les résultats à notre enquête du mois de mars.

Retrouvez ici les résultats à notre enquête du mois de février.

Résultat de l’enquête sur le leadership du mois de mars

“La conduite c’est favoriser l’idée que c’est en essayant que l’on apprend.” Êtes-vous d’accord?

Vous trouverez ci-dessous les résultats du sondage du mois de mars.

Résultat de l’enquête sur le leadership du mois de avril

“Diriger, c’est avant tout avoir du courage: courage de penser différemment, courage d’agir de manière non-conve” Êtes-vous d’accord?

Vous trouverez ci-dessous les résultats du sondage du mois de avril.

Résultat de l’enquête sur le leadership des mois de juin/juillet

Il faut battre pour l’inutile, pour les rêves, pour que la passion reste un moteur pour notre économie est notre civilisation”

Êtes-vous d’accord?

Vous trouverez ci-dessous les résultats du sondage du mois de mai.

Résultat de l’enquête sur le leadership du mois de février

“L’encadrement ne s’entend plus comme une fonction hiérarchique qu’il faut mériter. L’encadrement est de plus en plus temporaire et doit être légitimé. La légitimité pour conduire ont toutes les personnes qui évoluent dans l’intérêt de l’organisation, assument la responsabilité, intègrent des intérêts différents et qui jouissent donc de la confiance de leurs collègues, indépendamment de leur position formelle.”

Êtes-vous d’accord?

Vous trouverez ci-dessous les résultats du sondage du mois de février.

Le futur du leadership en Suisse

Cette année, l’Association suisse des cadres (ASC) fête ses 125 ans. Fondée en 1893 en tant qu’association des contremaîtres, l’ASC s’est développée pour devenir une organisation économique de toutes les branches qui représente les intérêts des cadres en Suisse. Avec le thème «Le futur du leadership en Suisse», l’ASC invite tous ses membres à se poser la question de la multiplicité des styles de leadership en Suisse. Une campagne anniversaire «Leadership – The Swiss Way» proposant une série de portraits de 24 personnalités, connues et inconnues, issues de l’économie, la politique, la société, la culture et le sport permettra de démontrer ce qui caractérise le leadership en Suisse.

L’exposition aura lieu dans différentes villes du pays et sera complétée par un programme régional de manifestations et de discussions axées sur des sujets au cœur du thème, par une présentation sur un site Internet dédié et par une campagne sur les réseaux sociaux. Ainsi, elle sera l’occasion d’échanger et de célébrer cet anniversaire tout au long de l’année.

Autour du thème “le futur du leadership en Suisse”, l’ASC désire entamer une large réflexion au sein de notre société : alors que dans le monde occidental le leadership fait face à une crise réelle, la Suisse semble posséder certaines valeurs et une culture qui lui permettent de prospérer en ces temps incertains. Au cours de cette année anniversaire et de différentes discussions, l’ASC aimerait détecter ces valeurs et parallèlement se poser des questions sur le genre de leadership qui sera, à l’avenir, nécessaire à la Suisse.

L’exposition incite à se questionner sur la diversité des approches : il y a-t-il des caractéristiques propres à la Suisse en matière de leadership ? Qu’est-ce qui est nécessaire pour rendre le leadership plus responsable et pour que la Suisse se positionne comme un pays d’innovation et d’opportunités ? Enfin, cette exposition est l’occasion de questionner chacun d’entre nous sur ce que signifie le leadership. Au cours de cette année anniversaire, grâce à ces valeurs propres au leadership à la Suisse, l’ASC entend œuvrer pour une meilleure intégration, répondant ainsi à son mandat : être un lien entre l’employeur et l’employé.

Fondée en 1893 en tant qu’association des contremaîtres, l’ASC s’est développée pour devenir une organisation économique de toutes les branches. Depuis 125 ans, l’ASC s’engage en faveur du renforcement des compétences de leadership et représente les intérêts économiques, politiques et sociétaux des dirigeants de Suisse. Elle propose à ses membres un vaste réseau et de nombreuses prestations, telles que formation continue, conseils de carrière et juridiques.

Les responsables de la campagne anniversaire sont Jürg Eggenberger, directeur ASC et Jeannette Häsler Daffré, responsable de la communication ASC. Le photographe Max Riché, fondateur et Directeur de Création de Climateheroes.org et la responsable du projet, Sunnie Groeneveld, membre ASC et entrepreneur (Inspire 925) ainsi que l’ancienne responsable de l’initiative Digital Switzerland, sont chargés de la mise en œuvre.

L’Association suisse des cadres

L’Association suisse des cadres défend les intérêts économiques, politiques et sociétaux des dirigeants en Suisse. L’Association est politiquement indépendante. Centre de compétences pour les cadres et dirigeants de toutes les branches, elle propose de nombreuses offres dans les domaines de la formation continue, du Service Carrière, de prestations juridiques ainsi que pour les finances et assurances.

Les membres ont accès à un précieux réseau de contacts et de relations national et régional. L’ASC a de la tradition et du poids : fondée en 1893 en tant que qu‘«Association des contremaîtres», elle compte actuellement près de 11 000 membres et depuis 2009, elle est membre à part entière de CEC European Managers, l’organisation faîtière de toutes les associations européennes de cadres, avec siège à Bruxelles. En tant que 8e NPO (association à but non lucratif) et que 1ère association professionnelle en Suisse, l’ASC est certifiée depuis 2005 selon le «Label NPO de Management Excellence» du SQS et de Verbandsmanagement Institut VMI de l’Université de Fribourg.

Résultat de l’enquête sur le leadership du mois de février

«Compte tenu des pressions croissantes et l’accélération du rythme du travail, le cadre devient un véritable gestionnaire de la santé.»

Êtes-vous d’accord?

Vous trouverez ci-dessous les résultats du sondage du mois de janvier.