Agilité de la pensée et de l’action

En tant qu’entrepreneur, je ressens l’agilité comme une force positive et je la distingue clairement de l’activisme aveugle. Elle est appréciée des clients et des collaborateurs, contrairement à ce dernier qui n’occasionne que troubles et incertitudes. Il n’est donc pas question de se précipiter dans le seul but d’aller de l’avant, mais de toujours garder à l’œil l’intérêt de toutes les parties prenantes

Pour moi, les choses se sont passées ainsi: j’ai ouvert le premier «schminkbar» avec huit collaborateurs il y a près de 15 ans à proximité immédiate de la Bahnhofstrasse à Zurich. Ni l’offre spéciale, ni le mobilier ni l’emplacement n’ont été choisis au hasard. Tout devait s’accorder et était le fruit de ma propre expérience de voyageuse dans les villes du monde entier, que j’ai découvertes en tant que maquilleuse sur des tournages de films, mais aussi comme touriste. J’ai souvent eu envie de faire une pause qui m’aurait donné l’impression d’avoir fait quelque chose de bien pour l’intégralité de ma personne. Mais pas dans un institut de beauté stérile, plutôt dans un environnement beau et vivant qui exercerait sur moi une influence positive. Heureusement, ce n’est pas resté une simple idée ou un souhait et j’ai eu le courage et l’agilité, dans le sens d’une mobilité intellectuelle de transposer ce besoin personnel en une idée et puis dans un modèle d’affaires viable.

En ce sens, l’agilité est pour moi le point de départ d’une évolution qui commence dans le ventre, se concrétise dans la tête et finit par faire ses preuves sur le marché. Toutes les étapes suivantes sont également parties de mes propres besoins en ce qui concerne l’organisation, le concept et l’offre. À mes yeux, être agile signifie de ne pas en rester à la pensée, mais de consacrer toutes les forces et mon imagination à la mise en œuvre, et de transmettre mon enthousiasme à la clientèle. Et pour cela, il faut avant tout maîtriser une chose: il faut connaître et apprécier les gens.

 

Bea Petri est l’une des make-up artists les plus connues de Suisse et la créatrice du schminkbar . Elle a ouvert le premier schminkbar à Zurich en 2003.