Chez Loeb, nous en faisons une affaire personnelle

Numérique ou analogique? Je crois qu’il ne s’agit pas tant d’opter pour l’un ou l’autre, mais plutôt d’associer ces deux canaux de façon optimale. Notre secteur notamment ne peut plus se passer de la digitalisation et celle-ci détermine aujourd’hui le quotidien des consommateurs. Les achats en ligne progressent chaque année dans le monde et vont continuer à conquérir des parts supplémentaires de marché. Je suis convaincue que le commerce stationnaire conservera cependant toute sa légitimité à l’avenir. L’évolution confirme que les fournisseurs Internet purs ouvrent de plus en plus de magasins stationnaires.

Ou voulons-nous vraiment des centres villes «sinistrés» sans la moindre boutique et où plus personne ne flâne dans les rues? Malheureusement, les métropoles et les petites villes de cette planète se ressemblent de plus en plus. Nous rencontrons partout les mêmes chaînes de magasins. C’est pourquoi je crois fermement aux concepts qui ont leur propre identité et personnalité. Aussi pratiques et confortables que soient les achats depuis chez soi, nous avons tous besoin de nous mêler à la foule et de nous laisser inspirer par tous nos sens. C’est là-dessus que nous voulons miser davantage à l’avenir chez Loeb, afin de créer des lieux de rencontre et ainsi générer des expériences émotionnelles. Eu égard à l’importance croissante des prestations pour les clients, nous développerons notre plate-forme en ligne à l’avenir. Les commerçants qui réussiront à l’avenir à faire le lien entre le commerce stationnaire et en ligne auront du succès à long terme. J’ai évoqué les sens et voudrais préciser que la perception tactile est essentielle à mes yeux. Palper la matière d’un vêtement avec les mains est un avantage qu’aucun commerce en ligne ne peut offrir lors du premier contact avec le client. Un entretien-conseil personnel est déterminant, une vendeuse aimable et compétente fait toute la différence. Nous voulons constamment améliorer notre standard en matière de service. Nos collaborateurs et collaboratrices suivent donc régulièrement des formations internes. Ils apprennent à offrir à notre clientèle une expérience du shopping totalement détendue.

Mes prédécesseurs sont un vrai modèle à mes yeux. Grâce à des idées innovantes, ils n’ont eu de cesse de faire avancer l’entreprise et de surmonter avec succès les temps difficiles. Notre équipe est à présent mise à l’épreuve; nous devons conduire Loeb vers son avenir numérique. Nous relevons ce défi dans le but d’être le grand magasin omnicanal le plus personnalisé de Suisse!

Nicole Loeb (49 ans) est déléguée du conseil d’administration de Loeb Holding AG et présidente du conseil d’administration de Loeb AG.